La norme est largement utilisée à travers l'Europe dans le cadre de la supervision des banques et des entreprises d'assurance.

Réglementation et supervision sont progressivement centralisés au niveau européen, d'abord avec la création des Autorités européennes de supervision (AES), comme l'Autorité bancaire européenne (EBA) et l'Autorité européenne des assurances et des pensions professionnelle (EIOPA), et plus tard avec la création de l'union bancaires et le Mécanisme de surveillance unique (MSU).

Ces autorités européennes ont publié un référentiel XBRL pour la collecte régulière de données prudentielle, qui doit obligatoirement être utilisé par l'Autorité nationale compétente (ANC) pour le reporting à l'AES, et dont les taxonomies sont proposées aux ANC pour leur propre collecte de données.

La Banque nationale de Belgique, dans son rôle d'AES pour le secteur des banques et des entreprises d'assurances belge, a adopté ces taxonomies XBRL comme format numérique unique par les entités soumises aux obligations de reporting prudentiel.